Yogasara 2015 • N°16

JPEG - 292.4 ko

Numéro spécial - Hommage à B.K.S. Iyengar (1918-2014)

Dans ce numéro, nous revenons sur l’oeuvre de B.K.S. Iyengar en commençant par un hommage de Faeq Biria. Un texte de Guruji évoque ce que le Yoga a transformé en lui quant un second fait la part belle à son maître Shriman T. Krishnamacharya. Prashant et Geeta parlent enfin de leur père et Guruji.

Vous trouverez ci-dessous le sommaire de la revue ainsi que le début de l’article intitulé "Comment le yoga m’a transformé" écrit par Guruji. Il vous donnera, nous le souhaitons, envie de télécharger librement l’ensemble de la revue et/ou d’adhérer à l’AFYI en vous connectant à votre espace adhérent.

Bonne lecture !


Sommaire

p. 4 / Les huit strophes sur le Maître (Śaṅkarācārya)
p. 6 / Editorial, par Faeq Biria
p. 8 / Comment le yoga m’a transformé, par BKS Iyengar
p. 13 / Mon Gurujī Shriman T. Krisnamacharya, par BKS Iyengar
p. 22 / "Oui, c’est mon père !", par Geeta Iyengar
p. 27 / Gurujī : le soleil rayonnant, par Prashant Iyengar
p. 32 / Le Paraṃparā, par Smt. Abhijata S. Iyengar
p. 40 / Vīrabhadrāsana 1, par Faeq Biria
p. 44 / Fabuleux voyage sur les traces de BKS Iyengar, par Fabienne Biche
p. 47 / Liste des associations nationales de yoga Iyengar ®
p. 48 / Liste des enseignants certifiés de yoga Iyengar ®

Extrait

"Comment le yoga m’a transformé"
par Yogacharya BKS Iyengar

JPEG - 281.4 ko

"Le destin peut nous affecter en un instant et transformer notre apparence et notre caractère. Chez certains, il peut agir très vite et chez d’autres il attend que de longs, patients et difficiles efforts leur permettent d’en goûter les fruits. Pour moi, c’est le deuxième cas qui a prévalu. Qu’est-ce le destin ? C’est l’accumulation des actions et réactions des vies passées, stockées ensemble afin de jouer leur rôle dans cette vie-ci.

Lorsque le destin frappe comme l’éclair et qu’il est accepté, il faut anticiper les défis sans que vacille le mental. Il ne faut pas oublier que le destin seul est insuffisant. Des efforts équilibrés et volontaires sont nécessaires pour se forger un caractère capable de progresser. Lorsque le destin et les efforts travaillent ensemble de manière équilibrée, ils forment et transforment notre vie. Si nous acceptons les changements, les portes de la chance s’ouvrent, nous permettant de connaître le succès et d’en apprécier l’accomplissement.

Je pense que je suis un parmi des millions de personnes qui ont répondu à cet éclair du destin. Dès que je m’y suis attelé, je m’y suis tenu, même si des échecs successifs m’ont apporté le désespoir, la détresse et l’abattement. Je croyais qu’en acceptant ces échecs, ils agiraient comme autant d’étapes vers le succès ; j’ai donc poursuivi la voie indiquée par mon destin avec une détermination sans faille.

Au bout de trente-cinq ans de lutte sans relâche, mes efforts furent récompensés et ma vie valut le coup d’être vécue. Vous pouvez appeler cela la fatalité, le destin ou la main cachée de Dieu. Le destin et mes efforts continuels m’amenèrent à comprendre et réaliser le but de ma vie et l’utilisation de celle-ci pour le bien de la société et du monde en général. (...) "

Lire la suite