Rencontre avec Didier Teifreto, président du Comité d’Éthique et d’Attribution des Sous-Licences

En ce début d’année 2019-2020, nous vous proposons de partir à la découverte des comités qui rythment la vie de l’AFYI. Dans cet interview, faites la connaissance de Didier Tefreito, président du Comité d’Éthique, organe méconnu par nombreux d’entre nous et rouage indispensable.

PNG - 762.5 ko

Bonjour Didier, depuis la dernière AG de l’AFYI, vous êtes le président du Comité d’Éthique et d’Attribution des Sous-Licences de l’AFYI. Qu’est-ce qui a motivé cet engagement ?
Derrière cette fonction et ce titre, il y a simplement une continuité dans mon implication. En effet, je suis concrètement engagé dans le Comité d’Éthique depuis le démarrage du logo(1) en 2006. Alors simple membre du comité ou président, c’est pour moi la même rigueur et la même envie.

Vous êtes aujourd’hui enseignant Senior, vous avez un centre de yoga Iyengar à Besançon et vous revendiquez treize années au service de la structuration du Yoga IYENGAR® en France ça n’est pas rien. Comment cela vous est-il venu ?
Je suis enseignant depuis une bonne vingtaine d’années et j’ai fait plusieurs séjours à Pune. C’était une façon pour moi de m’intégrer encore un peu plus dans la communauté et de rendre un peu de ce que j’avais déjà reçu. En plus de cela, je suis enseignant universitaire et j’aime à penser que ma rigueur de travail est nécessaire pour bien structurer le Comité d’Éthique. Tout cela a pesé dans la balance et je me prête au jeu avec enthousiasme.

Pour le pratiquant lambda, pouvez-vous nous éclairer sur les missions centrales du comité ?
Pour faire simple, les membres du comité et moi-même surveillons la bonne utilisation de la marque « Yoga IYENGAR® » et le respect des règles d’éthique selon les recommandations de Pune.

Pour préciser votre travail au quotidien, pouvez-vous nous donner des exemples de tâches effectuées par le comité ?
- Nous sommes d’abord les garants de la formation continue des enseignants certifiés. C’est nécessaire pour chaque renouvellement de licence et cela implique que chaque enseignant fasse un nombre d’heure de formation continue pour le maintien de son niveau.
- Ensuite, nous autorisons l’ouverture des Centres de Yoga IYENGAR® (CYI) en France. Le responsable d’un CYI doit être un enseignant certifié, tout comme les autres enseignants éventuels, et s’engage à enseigner exclusivement le Yoga IYENGAR®.
- Enfin, chaque enseignant signe une charte d’Éthique, et nous sommes à même de nous positionner en cas de litige entre un enseignant et un élève. On y retrouve tous les sujets liés au comportement et à la déontologie tels qu’exprimés dans les textes de Pune. En revanche, je tiens à préciser que notre rôle s’arrête là où celui de la justice ou de l’administration fiscale commence. Dans ces cas, notre avis reste tout à fait consultatif.

(1) Le logo NATARAJA® est la marque figurative associée à la marque nominative IYENGAR® que les enseignants peuvent utiliser grâce à un contrat de sous-licence.