Le chant de l’âme

Lors de son workshop en ligne en janvier dernier, Raya a chanté le chant de l’âme (Atma Satkam), un texte inspirant qui apparait à la fin de la première partie de Lumière sur le Yoga. Il est dit qu’il "jaillit du fond du cœur du yogi de Sankaracarya". Nous avons le plaisir de le partager avec vous aujourd’hui.

JPEG - 575.6 ko

Le chant de l’âme en texte simple

Source : B.K.S. Iyengar, Bible du Yoga, J’ai Lu, pages 70-72, 2009

Je ne suis ni ego, ni raison, je ne suis ni esprit, ni pensée,
Je ne puis être entendue, ni emprisonnée dans les mots, ni humée, ni entrevue,
Dans la lumière et dans le vent, on ne me trouve, ni même sur terre ou dans le ciel,
Je suis conscience et joie incarnée, Béatitude du Bienheureux.
Je n’ai pas de nom, je n’ai pas de vie, je ne respire aucun air vital,
Aucun élément ne m’a modelée aucune enveloppe charnelle n’est mon refuge,
Je n’ai ni parole, ni mains, ni pieds : rien par quoi évoluer,
Je suis conscience et joie, Béatitude dans l’Absorption.
J’ai rejeté la haine et la passion, j’ai conquis l’illusion et l’avidité,
Aucun soupçon d’orgueil ne m’a effleurée, ainsi l’envie n’a mais pu lever en moi :
Au-delà de toutes croyances , hors d’atteinte de toutes richesses, plus loin que la liberté, plus loin que les désirs,
Je suis conscience et joie, et la Béatitude est ma parure.
Vertu et vice, plaisir et souffrance ne sont pas mon lot,
Non plus que textes sacrés, sacrifices, prières, ou pèlerinages,
Je ne suis ni nourriture, ni repas, ni encore celui qui mange,
Je suis conscience et joie incarnée, Béatitude du Bienheureux.
Aucune crainte de mort ne m’agite, aucune distinction de race ne me déchire,
Aucun parent ne m’a jamais appelée enfant, aucun lien de naissance ne m’a jamais tenue,
Je ne suis ni disciple, ni maitre, je n’ai ni famille, ni amis,
Je suis conscience et joie, et me fondre dans la Béatitude est ma fin.
Je ne suis ni connaissable, ni connaissance, ni connaissant, l’absence de forme est ma forme.,
J’habite parmi les sens, mais ils ne sont pas ma demeure,
Toujours sereine et en harmonie, je ne suis ni libre, ni esclave,
Je suis conscience et joie et c’est dans la Béatitude que l’on me trouve.

le_chant_de_l_ (...) PDF - 281 ko