Helen Margaret Giovanello : "Ce qui reste à jamais c’est la profondeur, l’amour et la générosité dans son enseignement."

JPEG - 39.3 ko

"Geetaji : ce qui reste à jamais c’est la profondeur, l’amour et la générosité dans son enseignement. Combien de larmes d’émotion sur mon visage, lors de ses cours à l’Institut ! Deux rencontres sont ancrées dans ma mémoire.

La femme
En 2003, j’habitais à Mumbai et Geetaji avait été invitée pour une puja à l’Institut. C’était ma 4ème année de yoga et j’étais très intimidée. Une fois la puja terminée, un petit groupe de femmes est restée. Geetaji a demandé à chacune de se présenter : prénom, nationalité, rencontre avec le yoga… par la suite, elle a partagé avec nous sa vie de femme, ses difficultés, ses challenges en tant que fille du grand maître B.K.S. Iyengar, son chemin dans le yoga, ses regrets aussi. Une femme qui se dévoilait avec honnête, simplicité, fragilité et force infinie. Elle a pris à jamais une place unique dans mon cœur.

Le maître
En 2011 j’étais à l’Institut pour un séjour de pratique. Depuis mes premiers pas dans le yoga, j’avais le secret espoir de participer un jour aux cours thérapeutiques afin de travailler sur ma scoliose. C’était le mois de septembre et exceptionnellement Geetaji donnait cours. Laurel, une des assistantes, m’a invitée à écrire à Geetaji. A ma grande surprise, Geeta et son équipe m’ont reçue pour un entretien. Très intimidée, je lui dis : "Geetaji je suis désolée de ne pas avoir apporté des radios mais en même temps je sais que les yeux de Geetaji sont plus puissants qu’une radio !" Avec son regard aussi transperçant qu’une lame, rempli de lumière et de bienveillance, elle a éclaté de rire.

Geetaji a directement suivi mon traitement pendant tout le mois. A l’heure du départ, j’ai demandé de pouvoir revenir l’année suivante. Elle m’a donné un programme de pratique assez restreint, accompagné de ces mots fermes : "Si tu es honnête, tu pratiques ceci et rien d’autre, autrement ne reviens plus". J’étais alors en formation professeur mais j’ai malgré tout suivi ses consignes. Ce n’est que lors des intensifs de Blacons pour l’examen Base I que j’ai repris une pratique générale. Une sorte de miracle s’était produit : mon corps avait trouvé non seulement une grande stabilité mais aussi de l’espace et une liberté que je n’avais jamais ressenti auparavant. Une fois de plus j’ai béni Geetaji et je garde une gratitude sans fin pour cette femme et ce maître unique."

JPEG - 71.5 ko

En savoir plus sur Helen Margaret Giovanello
Professeur de Yoga IYENGAR® à Paris et à l’étranger, auteur et photographe. Née à Londres, elle grandit en Italie. Diplômée de l’Université de Philosophie et Sciences humaines de Turin, elle poursuit également des études de photographie à New York. Helen commence le Yoga IYENGAR® en 1999 à l’Institut de New York. En 2003, elle rencontre à Mumbai, Zubin Zarthostimanesh qui devient alors son guide. Deux grands maitres spirituels marquent son chemin : Ramesh Balsekar et Robert Wolfe.

Crédits Photos
Tous droits réservés Julie Ansiau.