Convention Européenne - Marseille 2018

JPEG - 146.1 ko

Les temps forts de l’enseignement d’Abhijata Iyengar

En cette année du centenaire de la naissance de B.K.S. Iyengar, nous avons eu le grand honneur d’accueillir Abhijata Iyengar pour une convention européenne qui a rassemblé 770 pratiquants (Espagnols, Italiens, Portugais et Français) pendant quatre jours à Marseille. Une très belle occasion de rencontrer cette enseignante jeune, dynamique qui a dispensé un grand nombre de concepts liés à la pratique du Yoga IYENGAR®, conformément au thème de convention “Au-delà des limites”.

Nous tenons à partager avec vous quelques moments forts de ces journées, en particulier pour ceux/celles qui n’ont pas pu être présents. Voici quelques perles de ces quatre journées d’exploration.

"Le yoga, c’est établir une relation avec soi-même et avec les autres dans la vie. La vie de Guruji a été dure quand il était jeune. Il s’est heurté à des difficultés toute sa vie. Malgré cela, il est resté au yoga. C’était une personne sans éducation, mais il avait tout son esprit dans le yoga. Il a pratiqué avec son corps et son esprit. Guruji a touché beaucoup de vies ; des millions d’étudiants partout dans le monde ont aimé le yoga grâce à lui. Il a dit que c’était à travers sa pratique qu’il s’est éduqué et toujours la pratique l’a aidé à comprendre Patañjali."

JPEG - 231.3 ko

"Nous sommes ensemble ici pour célébrer les 100 ans de sa naissance. Un jour Guruji, avant que la classe ne commence, m’a demandé deux verres un plein d’eau et un vide. Il a tenu un verre dans chaque main et dit : dans celui plein on ne peut rien mettre, mais celui vide peut être rempli comme on le veut. Vous devez être comme le verre vide."

"Maintenant je suis ici avec vous à cette convention pour partager avec vous son enseignement."

"Il faut aller au-delà des limites, c’est essentiel pour le yoga. Nous attachons tous une grande importance au Yoga IYENGAR®, mais aucun d’entre nous n’est avancé parce que nous n’avons pas dépassé les limites. Connectez le yoga à votre action, puis réfléchissez, étudiez la réaction. Le Yoga IYENGAR® est un mode de vie, pour vivre."

JPEG - 138.7 ko

"Ce n’est pas l’āsana mais c’est la séquence pour arriver à cette āsana qui fait la différence. Il n’y a pas qu’une façon de faire une āsana. Quand vous pratiquez, vous ne pensez qu’à arriver à la position finale, et quand vous l’atteignez, vous arrêtez d’étudier."

"En tant que pratiquants, nous devons développer l’art de regarder à l’intérieur de nous. Quand je suis dans l’art je m’oublie moi-même. Les postures debout sont la base pour toutes les autres postures. Allez, au-delà des limites, au-delà des barrières. C’est la partie émotionnelle de nous qui doit comprendre l’āsana."

"Quand vous pratiquez les āsanas et le prānāyāma, cultivez votre intelligence. Ainsi l’esprit et l’ego se tiendront tranquilles. Si vous ne laissez pas votre intelligence se répandre alors le yoga ne viendra pas en vous. Dans la pratique des āsanas restez dans l’intelligence."

JPEG - 146 ko

"Vous devez comprendre comment le yoga vous affecte. La pratique devrait vous donner la liberté de voir ce que vous pouvez faire. Être ouvert, être dans le présent. Trop de philosophie n’est pas bonne. Cela n’aide pas l’esprit à être frais. Le yoga, c’est l’art, le temps et la philosophie. Il doit y avoir un équilibre entre ces trois parties. Trop d’un d’entre eux et on perd les autres. Ces trois éléments doivent aller ensemble."

"Vous ne pouvez apprendre que si vous êtes innocent, comme un enfant. Quand l’innocence est perdue, on n’apprend plus rien. C’est pour cela que l’enfant apprend vite. Mais quand on grandit, on ne s’apprend pas si bien. Vous avez hâte de devenir un professeur ainsi dans la formation actuelle des professeurs, ce que l’on apprend est dans le but de reproduire à nouveau l’enseignement. Cette façon d’apprendre n’est que pour le fruit de l’action, pour obtenir un résultat. Dharma Karma : la Bagavad Gita dit que nous ne devrions pas avoir de désir pour les fruits de nos actions."

"Vous devez trouver votre propre façon d’apprendre. Lorsque vous commencez, vous devez suivre un guide. Comme un musicien qui, au début, doit apprendre les notes. Mais ensuite le musicien doit oublier la technique et jouer. C’est un art. Pour Guruji le yoga est un art."

JPEG - 131.1 ko

A travers son enseignement, Abhijata a insisté sur le fait qu’elle n’est qu’un maillon dans la chaîne de transmission, et que nous avons tous - y compris elle-même - toujours à apprendre. Elle nous a livré ses interrogations, tant sur la pratique que sur la manière de transmettre : la pédagogie de Guruji est basée sur une remise en question de nos habitudes, nous amenant à une réflexion permanente. Dans ses nombreuses anecdotes, elle nous révèle comment Guruji n’a cessé de la maintenir en éveil. Son partage, toujours avec humilité, nous rappelle à tous que le Yoga IYENGAR® est avant tout un chemin de recherche.

Remerciements

Toute l’équipe de l’AFYI tient à remercier l’ensemble des personnes qui ont œuvré pour que la convention se tienne dans les meilleures conditions possible. Merci également à tous les participants et les messages de sympathies reçus depuis la fin du mois de mai.

Vidéo Time-Laps

Performance publique à Marseille

Entretien avec Abhijata Iyengar (traduction disponible ici)

Photos de la convention (Crédits Kika Beneyto)